Accueil Nous contacter

Lili Leignel

le Jeudi 05 juin 2014

Le jeudi  5 juin, nous, élèves de troisième au collège Saint Jean, sommes allés écouter Madame Leignel. L’une des dernières déportées encore en mesure de nous conter son histoire durant la 2nde Guerre-Mondiale.
Dans une première partie, des textes ont été lus par des camarades qui lui ont permis de rebondir sur son passé avant même son arrestation par la gestapo. Les nazies l’ont ensuite emmené au camp de regroupement nommé Malines en Belgique. Les SS les violentaient  et séparaient les hommes  des femmes ainsi que des enfants. Dans un second temps, ils furent envoyés dans différents endroits comme la prison de Loos, la prison Saint Gilles et le camp de Ravensbrück. Là ils sont passés de block en block. La journée type commençait par le réveil,  avec des sirènes à 3 heures du matin ensuite ils allaient au « bathroom » faire leur toilette avec de l’eau froide, puis c’était l’heure de l’appel avec leurs numéros de matricule qu’ont  leur avaient attribué. Les femmes allaient au travail forcé durant le reste de la journée. Le travail  de sa mère était de retirer les cadavres d’autres juifs morts dans les trains. Les enfants avaient peur de sortir, peur d’être face à des soldats allemands qui se promenaient avec des chiens terrifiants. Lili Leignel  et ses codétenues furent libérées par les soldats anglais. Par la suite, elle a pu,
accompagnée de ses deux frères, rentrer à Paris où elle a retrouvé sa mère. Son père avait été malheureusement fusillé peu de temps avant la libération.

Les deux dernières parties étaient destinées aux questions et aux chansons qui lui ont permis de garder espoir durant sa détention. Cette conférence a été riche en émotion.

COUSIN Pierre-Edouard
CALLENS Quentin
3èmeE
                                                                                                                                                              

01 01  

02 02  

03 03