Accueil Nous contacter

A la rencontre de Lili Leignel

le Jeudi 19 avr 2012

 Les élèves de 3ème à la rencontre de 

Mme LILI LEIGNEL

 

Dameseule Dameseule  

 

En cours de français, certains élèves ont lu Antigone, de Jean Anouilh, pièce de théâtre écrite en 1944. Ce texte est non seulement bouleversant mais leur a permis de comprendre ce qu’est une « allégorie » : figure de style par laquelle Antigone incarne la Résistance.  Ce fut le départ de longues réflexions, d’échanges, de débats, autant de questions auxquelles nous n’avons pas toujours de réponse. "Moi aussi, dit Antigone, j'aurais bien voulu ne pas mourir ..."

 

Pour prolonger ce parcours littéraire, nous avons organisé une rencontre entre les 110 élèves de 3ème et Madame Lili Leignel, ce jeudi 19 avril 2012 au Millénaire de la Madeleine. C’est là que nous avions assisté en février dernier à la représentation de la pièce Anne Frank, le journal, interprétée par une formidable troupe d'acteurs et de marionnettistes. Et voilà que surgit l’opportunité de croiser spectacle et témoignage, de transmettre la mémoire des faits par le récit d’une vie, de découvrir le destin d’une enfant de 11 ans rescapée des camps de Ravensbrück et de Bergen Belsen, et pourtant toujours débordante de vie, d’enthousiasme, de convictions.

 

En effet, depuis plus de 30 ans, cette jeune octogénaire bat la campagne presque chaque jour pour lutter contre le négationnisme ambiant, pour évoquer avec beaucoup de dignité et de précisions des moments si douloureux pour elle que tous accueillent chaque fois avec respect et admiration. Certains élèves ont été impressionnés d'apprendre que  Lili Leignel avait partagé le sort de Geneviève de Gaulle ou celui d'Anne Frank, elles dormaient les unes à côté des autres dans les baraquements, "coupables" d'être des résistantes ou d'être nées juives ...

 

Ce jeudi nous étions nombreux à n’en pas croire nos oreilles ou à n'en pas retenir nos larmes. Lili Leignel elle-même dit avoir mis longtemps avant de pouvoir témoigner : « Il fallait trouver les mots ! Mais j'ai voulu le faire pour que les jeunes sachent ce que nous avons vécu. Par ce récit, j'espère leur transmettre la tolérance et l'acceptation de l'autre ». Médaillée de la légion d'honneur depuis octobre dernier, elle n'imagine toujours pas se reposer, elle part bientôt à Anschwitz avec plus de 1 000 jeunes. Bien sûr elle a le trac, nous a-t-elle confié,  comme chaque fois qu'elle doit parler devant un grand public. Bien sûr, elle devra à  nouveau affronter les traumatismes du passé, mais elle a un secret : elle se ressource à travers tous les témoignages d'amitié que, de chaque rencontre, elle reçoit et garde précieusement ...C'est pourquoi elle attend vos lettres, vos réactions, autant de liens qui donnent du sens à son histoire, et à la nôtre. 

 

Mille Mille  

 

Affiche Affiche  

 

Antoine Antoine  

 

scene4 scene4  

 

public public  

 

Accroupi Accroupi  

 

fauteuil fauteuil  

 

bouteille bouteille  

 

Dial Dial  

 

 

 Mmes Bénédicte DURIEUX et Odile ANTOINE, professeurs de français