Accueil Nous contacter

Sicile : 2eme jour

le Dimanche 02 avr 2017 à 15h 30

Italie Italie  

 

2ème jour : Dimanche

Levés 6h30... suite ! 
Tout le monde était à l'heure pour prendre le petit déjeuner pour ensuite nous rendre à la Vallée des temples.
Nous avons commencé par visiter son très beau musée archéologique. La richesse des objets, leur qualité picturale, leur nombre classent ce musée comme le plus riche de l'île. En particulier, l'un des cratères (vases avec des poignées) exposés était d'une qualité rare tant sur le plan esthétique que sur le plan des dimensions. De plus, le fait qu'il soit intact, sans un seul défaut, le rendait exceptionnel.
Malheureusement la pluie était au rendez-vous ce matin, ce qui a rendu la visite du site de la Vallée des temples moins agréable. Mais la seule vue du temple de La Concorde, l'un des plus beaux temples romains existant, formidablement conservé, valait le coup,
même sous la pluie. 
Le temple d'Hercule, dont il ne subsiste que 8 colonnes, était moins impressionnant, même si, avec beaucoup d'imagination, on pouvait se faire une idée de la construction à l'état initial.
Autres temples, celui de Zeus et d'Héra, plus "communs".
Nous sommes ensuite allés pique-niquer au bord de la mer méditerranée sous un soleil à nouveau présent, à peine voilé.
L'après-midi fut l'occasion de visiter la villa "Romana del Casale". Un pur moment d'émerveillement... Et je pèse mes mots !  Nous avons certainement regardé les plus belles mosaïques du monde romain. Plusieurs dizaines de m2 de minuscules petits pavés illustrant la vie, les mœurs de l'époque avec un réalisme à vous couper le souffle. Voir autant de surface en un seul morceau, pratiquement intacte, recouverte de scènes aussi raffinées font de cet endroit un lieu exceptionnel.
La rentrée en bus à l'hôtel nous a  permis ensuite de rêver un peu à ces dieux et  déesses, en d'autres termes, à faire une sieste bien méritée.
La soirée fut consacrée à remplir le document qui sera évalué dès notre retour.
Demain, changement d'hôtel, pour nous rendre à Caltagirone...
A demain donc...

M.Philippe PINCHON

Professeur d'EPS